G.711

G.711 est un standard de codage de la voix utilisé principalement dans les réseaux téléphoniques commutés mais aussi en VoIP. Il a été publié en 1972 par l'ITU-T.

Le G.711 représente une modulation d'impulsion codée (PCM - Pulse Code Modulation) logarithmique des échantillons de voix à une fréquence de 8 kHz.

Deux algorithmes de compression sont définis par le standard :

  • Loi-µ, utilisée en Amérique du Nord et au Japon
  • Loi-A, utilisée en Europe et dans le reste du monde.

Ces algorithmes sont tous deux logarithmiques mais la Loi-A a été spécifiquement conçue comme étant plus simple du point de vue le la puissance de calcul requise.

Les algorithmes de la Loi-µ et de la Loi-A encodent des échantillons respectivement de 14 et 13 bits en échantillons de 8 bits. Le débit du codec G.711 est donc de 64 kbits/s avec une fréquence d'échantillonnage de 8 kHz.

De part sa consommation élevée en bande passante, le G.711 est réservée aux applications VoIP nécessitant la meilleure qualité possible (comparativement à la qualité du G.729 et du G.723.1) au prix d'un débit plus important.

Les caractéristiques du codec G.711 sont les suivantes :

  • Fréquence d'achantillonnage de 8 khz
  • Débit fixe de 64 kbits/s (échantillons de 8 bits x 8 kHz)
  • Délai de compression de 0,125 ms (sans aucun délai d'anticipation)
Mesure de qualité en conditions idéales : MOS 4,45 en G.711 Loi-µ et 4,45 en G.711 Loi-A
Mesure de qualité en condition dégradées : MOS 4,13 en G.711 Loi-µ et 4,11 en G.711 Loi-A

Liens externes

Page de l'ITU-T consacrée au G.711 (anglais)